Canicule: c'est quoi ces mirages Fata Morgana visibles sur les côtes

La plage d'Houlgate, ici en juin 2021 (photo d'illustration). (Photo: JOEL SAGET via Getty Images)
La plage d'Houlgate, ici en juin 2021 (photo d'illustration). (Photo: JOEL SAGET via Getty Images)

La plage d'Houlgate, ici en juin 2021 (photo d'illustration). (Photo: JOEL SAGET via Getty Images)

CANICULE - L’illusion d’optique en a surpris plus d’un sur les plages de Normandie et de Bretagne le dimanche 17 juillet. À cause des températures anormalement élevées, des gratte-ciel et un pont sont apparus sur l’océan au large d’Houlgate, dans le Calvados, et de Céder, dans le Finistère. Des mirages liés au phénomène “Fata Morgana”.

“On a passé notre après-midi à expliquer aux gens sur la plage de quoi il s’agissait, ils se posaient des questions”, a rapporté à Ouest-Franceun sauveteur d’Houlgate, où un pont est apparu à l’horizon dans l’après-midi de dimanche. En réalité, raconte un agent du poste de secours, il s’agit de “porte-conteneurs situés plus loin”, mais “avec les différentes couches de chaleur, la lumière est déviée, grossissant cette image”.

En effet, détaille le quotidien régional, les Fata Morgana apparaissent “par temps clair et chaud et résulte d’une superposition de couches d’air chaud et d’air froid entraînant une succession de mirages supérieurs et de mirages inférieurs”. La propagation de la lumière est alors affectée, ce qui crée des illusions d’optique.

Des gratte-ciel de New-York dans le Finistère

Houlgate n’est pas le seul endroit où le phénomène a été observé. Le même jour sur la plage de Kerfissien, à Céder dans le Finistère, le photographe Vincent Zéroual a photographié... des gratte-ciel. “New York s’installe à Kerfissien”, a-t-il commenté, amusé, sur Facebook, où il a posté un cliché. “C’est en mer que les mirages sont les plus courants, car la topologie du terrain, très plate, s’y prête à merveille, mais on en voit également sur la terre ferme”, explique-t-il.

Quant au nom Fata Morgana, il vient de la Fée Morgane: lorsque les premiers mirages ont été observés au Moyen-Âge, les observateurs pensaient qu’elle était à l’origine de ces apparitions.

À voir également aussi sur le Huffpost: À cause des incendies en Gironde, Bordeaux se réveille dans le brouillard

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles