Canicule: 38 départements désormais placés en vigilance orange

37 départements sont en vigilance orange, ce dimanche 17 juillet, en raison d'un épisode de canicule. (Photo: Météo France)
37 départements sont en vigilance orange, ce dimanche 17 juillet, en raison d'un épisode de canicule. (Photo: Météo France)

37 départements sont en vigilance orange, ce dimanche 17 juillet, en raison d'un épisode de canicule. (Photo: Météo France)

METEO - La vague de chaleur s’intensifie et s’étend vers le nord-ouest de la France. Météo France a placé, ce dimanche 17 juillet au petit-matin, 37 départements en vigilance orange canicule, tandis que des records de température devraient être enregistrés ces prochains jours. 55 départements sont, quant à eux, en vigilance jaune pour canicule.

Les départements concernés par la vigilance sont les suivants: Finistère, Côtes d’Armor, Morbihan, Ille-et-Vilaine, Mayenne, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Sarthe, Vendée, Deux-Sèvres, Charente-Maritime, Charente, Dordogne, Corrèze, Cantal, Aveyron, Haute-Savoie, Savoie, Isère, Alpes-Maritimes, Hautes-Alpes, Ariège, Gers, Landes, Lot, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Alpes-de-Haute-Provence, Ardèche, Drôme, Gard, Haute-Garonne, Gironde, Lot-et-Garonne, Tarn, Tarn-et-Garonne et Vaucluse. Précédemment concernée par l’alerte orange, les Pyrénées-Orientales sont repassées ce dimanche matin en vigilance jaune.

Pour la journée de dimanche, Météo France prévoit que les températures avoisineront les 40°C dans le Sud-Ouest. “Les fortes chaleurs vont également s’étendre vers le Nord-Ouest. Les départements bretons connaîtront ainsi souvent 34/35°C ou plus”, note aussi le service de météorologie, qui explique que “les températures minimales, jusqu’à présent assez clémentes, seront généralement plus élevées que ces jours derniers”. Ainsi, “le rafraîchissement nocturne sera [...] moindre”.

Une baisse des températures à partir de mardi

Le pic de cet épisode de canicule est attendu pour la journée de lundi. Météo France indique que “des records [de température] seront certainement battus”. ”Dans le même temps, les fortes chaleurs gagneront vers le flanc est du pays”, poursuit le service de météorologie.

Ce n’est qu’à partir de mardi, qu’une “baisse sensible des températures par l’Atlantique” pourrait se produire, mais “les fortes chaleurs persisteront sur la moitié est de la France”.

Conséquence très concrète du réchauffement climatique, cette onde de chaleur fait craindre le pire sur le front des incendies. Selon le dernier bilan de la préfecture de la Gironde, ce samedi 16 juillet, plus de 10.000 hectares de forêt sont partis en fumée depuis mardi.

À voir également sur Le HuffPost: Face à la canicule et aux feux de forêts, la mise en garde d’Emmanuel Macron

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles