Canicule : une école retire des ventilateurs achetés par un parent d'élève

Un parent d'élève francilien a fait don de plusieurs ventilateurs à l'école de son enfant. Don qui a été rejeté au regard de la nécessité du matériel d'être homologué.

Depuis des jours, les chaînes de télévision ne parlent que de cela et le gouvernement multiplie les alertes et les conseils : la France traverse une période de canicule, avec des températures ressenties pouvant dépasser les 40 degrés. Face à cela, nombreux sont ceux qui se sont rués sur les ventilateurs et autres climatiseurs vendus par de nombreux magasins. Parmi eux, un parent d'élève du Val-de-Marne, dont l'enfant est scolarisé auprès de l'école maternelle Romain-Rolland à Orly.

Il a acheté une dizaine de ventilateurs neufs, non pas pour lui, mais pour les offrir aux salles de l'école après avoir constaté une forte hausse des températures au sein de l'établissement ces derniers jours, raconte Le Parisien mardi soir. Il a donc réglé de sa poche la somme de 400 euros environ. Mais son geste n'a pas été le bienvenu au sein du groupe scolaire. L'homme a été contraint de les récupérer à la suite du passage dans l'école d'un inspecteur de l'Éducation nationale, sous prétexte que ces ventilateurs "ne seraient pas aux normes".

Un règlement bien particulier

"Dans la classe de ma fille, sans rideaux ni stores, il fait quarante degrés ! Hier, même les professeurs m'ont remercié. Au final, avec cette décision, ce sont les enfants qui sont pénalisés", déplore-t-il dans les colonnes du quotidien. Ce dernier a d'ailleurs pris contact avec l'inspection académique du Val-de-Marne qui lui a assuré qu'elle "loue" la démarche du père de famille, mais que celle-ci ne peut pas être autorisée en raison d'un cadre réglementaire bien spécifique. "Tout matériel qui arrive dans une école du premier degré est soumis à un règlement en lien avec la commune. Et ce pour se prémunir de tout risque pour la sécurité des élèves et du personnel", explique l'inspection au Parisien.

Aussi, des appels d'offres sont normalement lancés afin de pouvoir procéder à l'installation (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :