Canicule : à Nîmes, «on va devoir s'habituer à vivre comme en Espagne, en sortant le soir»

La canicule s'installe dans toute la France ce lundi avec 15 départements sont en vigilance rouge . 40 degrés sont notamment attendus à Brest, en Bretagne. Dans le reste du pays, ce n'est guère mieux. 51 départements sont en vigilance orange. À Nîmes, on flirte régulièrement avec les 40 degrés. Une situation insupportable, même pour les touristes.

"L'après-midi, c'est compliqué de rester dehors"

Dans les rues baignées de soleil, pas beaucoup de touristes à la mi-journée. Et pour cause, le thermomètre affiche 38 degrés à Nîmes. Des températures difficiles à supporter , même pour les habitués. "Je suis particulièrement sensible à la chaleur. Pourtant, j'aime beaucoup le midi, je sais qu'il fait chaud. J'habite ici, mais là, c'est beaucoup", souligne Marie.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Même constat pour Édouard qui essaye au maximum de marcher à l'ombre. À ses pieds, sa chienne Sienna qui boit dans une fontaine. Il l'a amenée jusqu'ici pour qu'elle aussi puisse se rafraîchir . "Nîmes est une cuvette et il n'y a pas beaucoup d'air. En milieu d'après-midi, c'est vraiment compliqué de rester dehors. Je pense que dans les années qui viennent, on va devoir s'habituer à vivre comme en Espagne, en sortant plus tard à des moments où il fait plus frais."

Un peu plus loin, assise devant les arènes, Louisa, venue d'Allemagne, a décidé d'écourter sa visite à cause de la chaleur . "Je vais juste chercher un restaurant climatisé. ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles