Canfin au JDD : "Il faut connaître le nombre de doses de vaccins auxquelles chaque pays européen a le droit"

·1 min de lecture

La confusion régnait mercredi sur la participation du groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca, mis en cause en Europe pour des retards de production de son vaccin contre le Covid-19, à une réunion avec l'UE, qui "conteste" vivement les justifications du laboratoire. Avant un feu vert réglementaire de l'UE pour ce vaccin attendu vendredi, AstraZeneca a annoncé la semaine dernière que les livraisons seraient moins importantes que prévu au premier trimestre en raison d'une "baisse de rendement" sur un site de fabrication européen.

Un bras de fer s'amorce ainsi entre la Commission européenne, qui a négocié plusieurs contrats au nom de l'UE, et les laboratoires, alors même que la campagne de vaccination dans les 27 Etats membres est critiquée pour sa lenteur. L'ancien ministre français Pascal Canfin, actuel président de la commission environnement, santé publique et sécurité alimentaire du Parlement européen, bataille depuis plusieurs semaines pour avoir accès à ces contrats et "savoir ce qu'on a signé et ce que l'on n'a pas signé".

"

Mon rôle n'est pas de chercher des responsables, mais d'objectiver les choses

"

Face à AstraZeneca, la commission européenne hausse le ton alors que vous dénoncez depuis plusieurs semaines la transparence insuffisante entre les contrats qu'elle a passé avec les laboratoires. Cela vous inquiète-t-il davantage?
Si la commission européenne a eu des informations sur le fait qu'AstraZeneca n'aurait pas fait le maximum pour livrer le nombre de doses q...


Lire la suite sur LeJDD