Candidature d'Agnès Buzyn à Paris : le rôle clé de François Bayrou

Candidature d'Agnès Buzyn à Paris : le rôle clé de François Bayrou

Dès l'automne, le patron du MoDem militait en faveur d'un remplacement de Benjamin Griveaux par la ministre de la Santé. Il avait également suggéré son nom pour conduire la liste LaREM aux élections européennes.

Il a enfin obtenu gain de cause. Reste à savoir si son intuition s'avérera payante. Derrière le remplacement en catastrophe de Benjamin Griveaux par Agnès Buzyn dimanche, il y a certes une réflexion collective, mais aussi le zèle de François Bayrou. Dès l'automne dernier, alors que le candidat investi par La République en marche patinait déjà dans les sondages, le patron du MoDem suggérait de le débrancher.

"Aucune (personnalité, NDLR) ne se détache de l’autre et on est plutôt dans une phase de stagnation", déclarait-il le 27 octobre sur France Inter, avant d'appeler ses amis de LaREM à "réfléchir à un plan B". 

La lettre choisie avait le mérite de correspondre aux deux options envisagées par François Bayrou : Jean-Louis Borloo et Agnès Buzyn. Quelques mois auparavant, en amont des élections européennes, l'influent maire de Pau plaidait auprès d'Emmanuel Macron pour qu'il bombarde sa ministre des Solidarités et de la Santé tête de liste LaREM. 

"On sent qu’elle a traversé des épreuves"

À l'époque, l'intéressée ne s'estimant pas prête à prendre à bras le corps tous les dossiers européens, elle a cédé la place à sa collègue Nathalie Loiseau. Cette dernière a réussi à obtenir un score honorable malgré la séquence des gilets jaunes, mais au terme d'une campagne difficile, marquée par des maladresses qui ont nuit à son image.

Pourquoi cet intérêt prononcé du dirigeant centriste pour le profil politique (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :