Les candidats des "Marseillais" appellent leurs téléspectateurs à se faire vacciner

·2 min de lecture

TÉLÉVISION - Un message qui pourrait bien encourager les adeptes de l’émission. Les candidats des “Marseillais” apparaissent dans une vidéo incitant à la vaccination des Français contre le Covid-19 et publiée ce 20 juillet sur le compte Twitter de W9.

Après l’extension du pass sanitaire à plusieurs lieux de culture annoncée par le président de la République le 12 juillet dernier, tous les moyens sont bons pour tenter d’inciter à la vaccination. Adixia, Thibault Garcia, Maeva Ghennam, Benjamin Sabat, Greg Yega et Maddy Burciaga se sont unis dans un spot publicitaire de la chaîne du groupe M6 pour appeler leurs fans à aller se faire vacciner. “On a tous envie de protéger les gens qu’on aime”, déclare l’une des candidates.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Thibault, lui, veut convaincre en parlant de moments divertissants et attractifs pour les jeunes : “J’ai envie d’aller en boîte de nuit moi. Une vie sans voyage ce n’est pas une vie”, affirme-t-il face à la caméra. Mais c’est surtout la santé qui prime dans leur message “Parce que les gens que j’aime comptent plus que tout au monde. Parce qu’on a envie d’être en bonne santé. Parce qu’on a tous envie de pouvoir s’amuser”, disent-ils au bord d’une piscine avec vue sur un paysage magnifique.

Des stars de la télé-réalité anti-vaccins

Un message qui tranche avec certaines positions d’autres candidats de télé-réalité. Kim Glow, par exemple, a fait de nombreuses fausses déclarations au sujet de la pandémie et des vaccins : “On va tous être ‘pucés’, mais pas une puce de chien ou chat qu’on peut retirer… Non. Des nanoparticules ce sera”, affirmait-elle en novembre 2020. Sur un ton moins complotiste, Mélanie Da Cruz avait déclaré, après la dernière allocution d’Emmanuel Macron : “Je pense ce que je veux de ce vaccin, je n’ai pas confiance pour le moment”.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les candidats des “Marseillais” s’adressent au bon public. En effet, leurs téléspectateurs sont en majorité des jeunes, voire des adolescents, qui n’ont pas encore atteint une couverture vaccinale suffisante pour espérer voir le bout du tunnel. Seuls plus de 53% des 18-29 ans ont reçu une première dose de vaccin, contre 91% des 71-74 ans par exemple. Un écart qui explique la rapide montée en puissance du taux d’incidence chez les jeunes avec le variant Delta.

À voir également sur Le HuffPost: À quoi ressemblait la télé en 2001 au lancement de “Loft Story”

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles