Une candidate RN parle d'un "attentat" pouvant booster Le Pen en 2022

·2 min de lecture

"D’ici la présidentielle, il y aura bien des attentats", a déclaré la candidate RN Brigitte Gazel citée par "Le Parisien", provoquant un tollé. Le parti va se pencher sur son cas.

POLITIQUE - Quelques mots prononcés en “On”, et c’est tout le vernis du Rassemblement national qui craque. Dimanche 4 juillet, Le Parisien a publié son compte rendu du premier jour du XVIIe Congrès du RN, organisé quelques jours après des élections régionales particulièrement douloureuses pour le parti de Marine Le Pen. Un article dans lequel une candidate aux élections départementales en Haute-Garonne tient des propos qui provoquent un tollé ce lundi 5 juillet. 

S’exprimant sur le score décevant du parti lepéniste, Brigitte Gazel lance: “On n’a pas été élu parce que les Français sont cons !”. Et d’ajouter, sans filtre: “Il faut vivre au jour le jour. D’ici la présidentielle, il y aura bien des attentats !”. Ce qui revient à assumer publiquement qu’un drame serait le bienvenu pour pousser la candidature de Marine Le Pen en 2022. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

 

Mélenchon vent debout

Un cynisme déconcertant qui a provoqué un tollé à gauche. “Ce n’est pas la première fois. L’extrême-droite a théorisé que le chaos lui était profitable. Elle spécule sur le terrorisme islamique et, de ce point de vue, partage leurs objectifs. Les uns et les autres ont intérêt à une France ‘terrorisée’, brutalisée, fragmentée”, a réagi l’eurodéputé écolo David Cormand, en partageant des propos similaires prêtés à Bruno Bilde dans un article de La Voix du Nord publié en juin 2017. 

Candidat à la présidentielle, et récemment pris dans une polémique portant justement sur l’instrumentalisation des drames en période de campagne, Jean-Luc...

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles