Une candidate RN aux départementales attend « des attentats » d’ici à 2022

·1 min de lecture
Brigitte Gazel a été interrogée lors du congrès du Rassemblement national (RN) .
Brigitte Gazel a été interrogée lors du congrès du Rassemblement national (RN) .

Un dérapage en plein congrès d?introspection du Rassemblement national. Tout au long du week-end, les militants du RN se sont rassemblés à Perpignan pour réélire largement Marine Le Pen à la tête du parti, réfléchir à la défaite des régionales et amorcer une stratégie pour 2022. L?occasion de prendre la température au sein des troupes et d?aborder différentes questions autour de la ligne politique à adopter.

Mais une semaine seulement après la dernière échéance électorale, le temps semble parfois à l?aigreur plutôt qu?à la remise en cause. Auprès de nos confrères du Parisien, Brigitte Gazel, fraîchement perdante aux départementales en Haute-Garonne sous l?étiquette RN, s?emporte. « On n?a pas été élu parce que les Français sont cons ! » affirme-t-elle. Et de poursuivre en envisageant le pire comme un élément clé d?une éventuelle élection de Marine Le Pen : « Il faut vivre au jour le jour. D?ici la présidentielle, il y aura bien des attentats ! »

À LIRE AUSSIPrésidentielle : Jordan Bardella, verrou de Marine Le Pen

La commission de discipline du parti saisie

Sur ces mots, elle agite un drapeau estampillé « Français, réveillez-vous », slogan lancé par la présidente du parti lors d?un meeting à Fréjus en septembre dernier. À l?époque, la phrase avait fait polémique, jugée proche de l?injonction « Deutschland, erwache ! » (Allemagne, réveille-toi), de l?Allemagne nazie. « Si quelqu?un l?a utilisée, et particulièrement l?épouvantable Adolf Hitler, évidemment, ça n [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles