Une candidate du Loft Story espagnol accuse un participant de viol

C'est une affaire qui fait l'effet d'une bombe en Espagne ! Bien que les émissions d'enfermement ne soient plus vraiment plébiscitées en France après l'arrêt de Loft Story ou encore de Secret Story, elles rencontrent encore leur public chez nos voisins européens. A l'instar des espagnols qui suivent quotidiennement l'émission Gran Hemano, adaptation du format Big Brother depuis maintenant près de 19 ans ! Le principe est sensiblement identique à Loft Story : durant près de 100 jours, une dizaine de candidats vivent en communauté sous l'œil des caméras.

Un viol dévoilé dans le confessionnal

Au mois de novembre 2017, les téléspectateurs de l'émission découvraient Carlota Prado parmi les candidats de la 18e saison de Gran Hermano. Lors d'une interview dans le fameux confessionnal, la jeune femme tombe en pleurs et raconte avoir été victime d'un viol. Elle aurait été abusée par un participant dans une chambre filmée alors qu'elle était sous l'emprise d'alcool et après avoir perdu connaissance. Après avoir raconté cette scène, Carlota Prado implore la production de ne surtout pas diffuser ces images d'aveu. Cette séquence dans le confessionnal a pourtant bien été diffusée sur les réseaux sociaux et a choqué des millions d'Espagnols. Au lendemain du présumé viol, Alvaro Diaz, le producteur de l'émission, s'est présenté dans un commissariat à Madrid pour informer les autorités du crime. Le jeune homme présumé coupable avait ensuite été expulsé de l'émission.

Une candidate contrainte de

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Anne-Claire Coudray rend un hommage chargé en émotion à Claude Sempère, son confrère de France 2
Des chiffres et des lettres : certains tirages ont-ils été truqués ? Laurent Romejko fait part de ses soupçons (VIDEO)
Les 12 Coups de midi : Jean-Luc Reichmann ébranlé par une candidate qui a "très bien connu" son papa
Christine Kelly menacée de mort : la journaliste demande de l'aide sur Twitter
Michel Drucker : son imitation de Johnny Hallyday déclenche l'hilarité