Quel candidat LR en 2022 ? "Sans consensus, il faudra trouver un mode de départage"

·1 min de lecture

Que feront Les Républicains pour la présidentielle 2022 ? Assurément, ils présenteront un candidat ou une candidate. Le problème est bien qu'il pourrait y en avoir plusieurs. Car après l'échec de François Fillon en 2017, certains au parti sont traumatisés de la primaire, source selon eux de la défaite. Interrogé sur Europe 1 samedi, le maire LR du Touquet, Daniel Fasquelle, est plus mesuré sur la question. Selon lui, la droite ne pourra pas faire l'économie d'une "procédure de départage" si aucune tête ne se dégage clairement.

"Si on trouve le bon, pas besoin de primaire"

"Si on n'est pas capables de dégager un consensus d'ici à septembre-octobre, il faudra trouver un mode de départage. Si on trouve ce bon candidat, pas besoin de primaire. On ne perd pas l'espoir de trouver un consensus mais si celui-ci n'arrive pas, il faudra trouver", résume Daniel Fasquelle. "Peu importe" comment on appelle exactement cette procédure, "à la fin il faudra départager les candidats potentiels, choisir le meilleur pour 2022".

C'est pour l'édile la seule façon de se prémunir d'une défaite. "L'espoir renaît à droite de gagner la présidentielle. Il ne faudrait pas gâcher cet espoir, parce que c'est attendu par une grande partie de la population, et parce que nous pensons que c'est évidemment nécessaire et utile pour le pays."

 

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

Pour prendre la bonne décision, Les Républicains ont décidé de commander "une enquête d'opinion", poursui...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles