Comment un candidat démocrate paie des influenceurs pour relancer sa campagne présidentielle

1 / 2

Comment un candidat démocrate paie des influenceurs pour relancer sa campagne présidentielle

Aux États-Unis, tout est permis. En plus des traditionnels spots publicitaires à la télé, à la radio, sur Internet, le démocrate Mike Bloomberg se paie des influenceurs pour se faire une image « cool ». La méthode peu orthodoxe surprend dans le cadre de la course à la Maison blanche. Cette annonce du milliardaire, pour l’instant outsider dans la primaire démocrate, intervient alors qu’il double son budget publicitaire pour sa campagne. 

150 dollars par post

L’opération séduction des jeunes de Mike Bloomberg a discrètement commencé sur Tribe, un « marché de contenu sponsorisé » qui relie les influenceurs aux marques pour faire de la publicité auprès de leurs abonnés. Mais rallier les influenceurs à la cause de l’ancien maire de New York a un prix.

Comme le rapporte The Daily Beast, la création d’un contenu original en soutien à Mike Bloomberg rapporte 150 dollars à un « micro-influenceur », c’est à dire qui a entre 1 000 et 100 000 abonnés. Le pitch ? « Dire pourquoi Mike Bloomberg est le candidat élu qui peut s’élever au-dessus de la mêlée, travailler avec l’autre bord pour que TOUS les Américains se sentent entendus et respectés. » 

70 000 influenceurs à disposition 

Mais, le candidat va plus loin. Dans la rubrique « Contenu que nous adorions de votre part », les influenceurs ne doivent plus seulement dire mais « montrer » pourquoi Mike Bloomberg est le meilleur. Outre la superficialité du propos,...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi