La Cancoillotte

·1 min de lecture
© Europe 1

Les balades du samedi avec Marion Sauveur. Chaque semaine, vous nous faites découvrir ou redécouvrir les produits du terroir. Aujourd'hui, direction la Franche-Comté. 

En ce début d’année, j'avais envie de vous parler d’une spécialité fromagère de la région.  Après les fêtes, bon nombre d’entre nous, ça y est, ont décidé de lever le pied : manger moins gras, moins sucré. Pour ceux qui ont un peu de mal à zapper la case fromage, j’ai ce qu’il vous faut : de la cancoillotte. Cette spécialité fromagère est fabriquée à partir de lait de vache écrémé ce qui explique qu’elle est très légère, et peu calorique (130 kcal aux 100g). Elle ne compte que 8% de matière grasse.

La cancoillotte, c’est une vraie gourmandise : à la texture onctueuse et délicate. Et à la saveur très douce.

Ça se mange comme ça : tartinée sur du pain. Chez les Comtois, il y a toujours de la "colle", comme ils aiment l’appeler, sur un plateau de fromage. La cancoillotte se décline soit nature, soit aromatisée : au vin blanc (savagnin), à l’échalote, à l’ail des ours. Mais aussi aux truffes, par exemple.

On peut la manger chaude aussi.

On en a toujours fabriqué en Franche-Comté ? 

Oui puisqu’on raconte que la cancoillotte aurait vu le jour il y a plus de 2.000 ans dans la région. D’autres disent qu’elle serait le résultat d’une erreur culinaire. Elle aurait été dégustée à la cour de Charles Quint. En tout cas, c’est une vraie spécialité culinaire en Franche-Comté.

C'est quoi en fait cette cancoillotte ? 

Pour la fabr...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles