Cancers : pourquoi sont-ils en hausse chez les moins de 50 ans ?

Une "épidémie mondiale émergente" de cancer est-elle en train de se propager chez des patients "jeunes", atteints de moins de 50 ans ? Dans une récente étude publiée ce 6 septembre dans la revue Nature Reviews Clinical Oncology, des chercheurs de l’université d’Harvard ont constaté que l’incidence de 14 types de cancers a augmenté de façon inquiétante chez les moins de 50 ans entre 2000 et 2012. Une augmentation drastique des cas de cancer du sein, du côlon, de l’œsophage, du rein, du foie ou encore du pancréas qui a déjà commencé dans les années 1990.

"Nous avons calculé que ce risque augmente à chaque génération. Par exemple, les personnes nées en 1960 ont un risque d’avoir un cancer avant leur 50 ans plus important que celles nées en 1950, et nous prévoyons que ce risque continuera d’augmenter dans les prochaines générations", indique Suji Ogino, médecin qui a participé à la recherche.

Les chercheurs ont identifié des facteurs de risque possible de cancer précoce, dont la consommation d’alcool, la privation de sommeil, le tabagisme ou encore le poids. Cette augmentation peut également être liée à l’exposome, soit l’ensemble des facteurs auxquels nous sommes exposés au cours de notre vie et qui a considérablement changé depuis le milieu du XXe siècle, englobant désormais les expositions environnementales ou encore notre régime alimentaire.

Huit cancers sur 14 reliés au système digestif en augmentation

"Parmi les 14 types (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Respirateurs Philips : le Parquet ouvre une enquête préliminaire
Sport sur ordonnance : la HAS veut faciliter sa prescription
Cancer de la peau : la vitamine D augmenterait les chances de guérison
Pacemakers (Abbott) défaillants : comment savoir si vous êtes concerné ?
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce jeudi 8 septembre 2022 : cas, les infos du jour en direct