Cancers buccaux : les détecter tôt permet de les soigner dans 75% des cas

·1 min de lecture

"En France, nous avons un manque absolu d'éducation thérapeutique au niveau dentaire", débute le docteur Edmond Binhas, chirurgien-dentiste à Marseille. Et chaque année, 12 000 nouveaux cas de cancers buccaux sont détectés, 4 000 personnes en décèdent. Ils touchent des personnes dont l'âge moyen est de 60 ans. Ces cancers comprennent quatre stades : pris tôt (stade 1), on estime que les chances de survie à 5 ans sont de 75%, contre seulement 25% pris sur le tard (stade 4). Le dépistage précoce est déterminant.

Comment mieux dépister les cancers de la cavité buccale, au 5è rang mondial des plus fréquents ? Le spécialiste nous répond.

Cancers buccaux : de quoi s'agit-il ?

Les cancers buccaux sont nombreux. Il s'agit à chaque fois d'une prolifération de cellules cancéreuses qui entraînent une tumeur. En terme de localisation, ils touchent ce qui est lié à la muqueuse buccale : la langue, les gencives, la face interne des joues et des lèvres, le palais dur, le plancher de la bouche (partie entre la langue et la partie extérieure de la mâchoire) peu visible à l'œil nu, la mâchoire aussi ou encore les amygdales.

Ce sont des cancers épidermoïdes, c'est-à-dire qu'ils commencent toujours par se développer au niveau des muqueuses. On peut aussi les déceler par l'apparition de ganglions.

Quels signes doivent alerter ?

Il est très important de connaître les symptômes des cancers buccaux, même si ces derniers peuvent être communs à de nombreuses maladies.

Une (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Le vaccin Moderna arrive en pharmacie et chez le médecin ce jeudi
DIRECT Covid-19 en France ce 27 mai : chiffres, annonces
14 signes qui indiquent que vous ne bougez pas assez
En France, 25 % des adultes fument quotidiennement (et 30 % "de temps en temps")
Covid-19 : pourquoi l’Académie de médecine veut-elle rendre la vaccination obligatoire ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles