Cancer du sein très agressif : Véran salue un nouveau traitement disponible en France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des centaines de femmes atteintes d'un cancer du sein très agressif ont désormais accès en France à un traitement innovant qui allonge la durée de survie de plusieurs mois.

« Un jour rempli d’espoir » , salue le ministre e la Santé Olivier Véran. Il l'avait récemment annoncé à l'Assemblée nationale, c’est désormais chose faite. A partir de ce lundi 1er novembre, «les patientes françaises atteintes d’un cancer du sein triple négatif métastatique peuvent avoir accès au traitement novateur Trodelvy à la suite de notre mobilisation des derniers mois avec les associations de patientes».

Il s’agit d’un traitement innovant pour ces femmes atteintes d'un cancer du sein très agressif qui allonge la durée de survie de plusieurs mois. Si on pense communément que le cancer du sein se soigne bien désormais, ce n'est pas le cas du cancer dit «triple négatif», qui touche environ 15% des patientes, soit 9.000 nouveaux cas par an. Sa caractéristique : il ne présente aucun marqueur (récepteurs hormonaux ou protéine HER2) à la surface des cellules cancéreuses, susceptible de répondre à une thérapie ciblée existante. Les risques de récidives sont élevés : 30% dans les trois ans qui suivent le diagnostic. En cas de récidive avec métastases, le pronostic de ce cancer ne s'est pas amélioré au cours des 20 dernières années faute de thérapies efficaces : un taux de survie à cinq ans de 11,3%. Les femmes touchées sont souvent plus jeunes que la moyenne (40% ont moins de 40 ans).

Voir aussi :Cancer du sein : Sauter pour renaître

Cette nouvelle thérapie, le(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles