Cancer du sein: pendant le traitement, l'acupuncture pour soulager

1 / 2

Cancer du sein: pendant le traitement, l'acupuncture pour soulager

Une étude menée sur des centaines de patients montre que l'acupuncture pourrait réduire significativement la douleur articulaire des femmes sous hormonothérapie pour traiter un cancer du sein. En diminuant cet effet indésirable lié au traitement, il y a ainsi plus de chance pour que celui-ci soit suivi jusqu'au bout.

Les Français sont de plus en plus nombreux à se laisser séduire par les médecines alternatives. Acupuncture, ostéopathie, méditation, hypnose… Près de 75% Français y ont déjà eu recours au moins une fois selon l'Inserm qui précise que "plus de 400 pratiques thérapeutiques se classent dans la famille des médecines dites alternatives, douces ou traditionnelles. Ceci par opposition à la médecine officielle."

Des chercheurs du SWOG, un réseau d'essais cliniques sur le cancer financé par le National Cancer Institute (NCI) aux Etats-Unis, se sont particulièrement intéressés aux possibles effets de l'une d'elles, l'acupuncture, sur des femmes atteintes d'un cancer du sein. Leur étude considérée comme la plus vaste jamais réalisée sur le sujet visait à déterminer si cette pratique était efficace pour soulager la douleur causée pendant leur traitement sous anti-aromatases (hormonothérapie).

Utilisé pour traiter les cancers du sein sensibles aux hormones, ce type de traitement consiste à empêcher l'action stimulante des hormones féminines sur les cellules cancéreuses. Il est conseillé à certaines femmes de prendre ce médicament tous les jours pendant plusieurs années mais ce dernier n'est pas dénué d'effets secondaires: une fatigue, des bouffées de chaleur, une sécheresse vaginale et des douleurs articulaires au niveau des genoux, hanches, mains et poignets.

Soulager les...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi