Cancer du sein : quand Olivia Newton-John disait aux femmes de "suivre leur instinct"

C’est une nouvelle qui a choqué le monde entier (mais surtout les fans de l’iconique film Grease). Ce lundi 8 août, Olivia Newton-John a rendu son dernier souffle, à l’âge de 73 ans, dans sa propriété de Santa Ynez (Californie), après une longue bataille contre le cancer du sein. Car au-delà de la célèbre actrice et chanteuse qu’elle était, l’ancienne partenaire de John Travolta était également un symbole de la lutte contre le cancer, une maladie qu’elle a combattue pendant trente ans. L’interprète du titre Physical avait effectivement reçu un premier diagnostic de cancer du sein en 1992. Elle l’avait finalement surmonté grâce à une mastectomie partielle, une chimiothérapie et une reconstruction mammaire.

Mais en 2017, Olivia Newton-John a fait face à une terrible récidive : un nouveau cancer du sein, cette fois de stade 4, est détecté par les médecins. Connue pour son engagement dans la recherche médicale et pour sa volonté de sensibiliser face à cette maladie, la star américaine en était aussi une importante porte-parole. Lors d’une interview accordée au magazine Prevention en 2020, elle avait par exemple fait savoir que sa toute première mammographie n'avait pas diagnostiqué de cancer du sein. Elle avait alors exhorté toutes les femmes à "faire confiance à leur instinct".

"J'ai fait une mammographie qui s’est révélée bénigne, puis j'ai fait une biopsie à l’aiguille, qui était également bénigne", avait déclaré Olivia Newton-John. Pourtant, la comédienne est alors convaincue que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"L'homme le plus détesté d'Internet" : la série Netflix sur le créateur d'un site de revenge porn
"Personne ne va raconter mon histoire, sauf moi" : Madonna ne laissera pas son biopic aux mains d’"hommes misogynes"
Euro Féminin : 5 bonnes raisons de regarder le match France-Allemagne ce mercredi soir
Sexisme, #MeToo, identité de genre : comment Aloïse Sauvage s'est déconstruite grâce à la musique
"Je n’avais plus envie de voir mon corps au cinéma" : Adèle Exarchopoulos pose un nouveau regard sur sa carrière