Cancer : près de 15 000 opérations réalisées clandestinement en France en 2018

·1 min de lecture
L'émission « Cash investigation » révèle que 812 hôpitaux et cliniques ont opéré des malades de cancers sans autorisation de l’État en 2018. Au total, près de 15 000 patients seraient concernés (image d'illustration).
L'émission « Cash investigation » révèle que 812 hôpitaux et cliniques ont opéré des malades de cancers sans autorisation de l’État en 2018. Au total, près de 15 000 patients seraient concernés (image d'illustration).

Des chiffres chocs qui ternissent l?image de la médecine française. Comme le souligne France Info, Cash investigation révèle, au terme d?un long travail d?enquête, que près de 15 000 malades ont été opérés d?un cancer dans des hôpitaux et cliniques français qui ne disposaient pas d?autorisation en 2018. Au total, 812 établissements de santé répartis sur l?ensemble du territoire sont concernés.

Pour parvenir à ce résultat accablant, les équipes de l?émission diffusée sur France 2 ont notamment analysé de nombreux renseignements confidentiels des bases de données de santé française. Parmi les 812 hôpitaux et cliniques concernés, 325 d?entre eux ont effectué des opérations non autorisées pour le cancer du sein et 160 autres, pour le cancer de la prostate. La région la plus touchée est l?Île-de-France, avec 126 établissements qui ont opéré sans autorisation, devant l?Auvergne-Rhône-Alpes (82 établissements).

Cash investigation souligne que les opérations de cancers nécessitent une autorisation depuis 2009. Celles-ci sont délivrées par les agences régionales de santé (ARS) et reposent sur des critères qualitatifs et quantitatifs. Parmi eux, les établissements hospitaliers doivent notamment assurer une activité minimum pour garantir la qualité des soins des patients. Ainsi, un établissement doit pratiquer au moins 30 opérations par an pour les cancers digestifs, urologiques, thoraciques et du sein pour avoir une autorisation. Un chiffre qui tombe à 20 opérations a [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles