Cancer du poumon : 41% de réduction du taux de décès grâce à un nouveau vaccin thérapeutique ?

Le cancer du poumon est la première cause de décès par cancer en France. Selon l’Institut National du Cancer, en 2023, ce serait 52.777 nouveaux cas qui seraient apparus en France. Pour le malade, ”le taux de survie nette à cinq ans augmente mais reste mauvais” précise l’INC. De nombreux chercheurs travaillent actuellement à élaborer un traitement pour améliorer les chances de survie.

Un vaccin thérapeutique anticancéreux, baptisé “Tedopi” et développé par la start-up nantaise OSE Immunotherapeutics présente des résultats prometteurs. En effet, les résultats d’un essai de phase 3 montrent que ce produit peut améliorer la survie globale des patients souffrant d’un cancer des poumons avec métastases et réduire le risque de décès de 41 %.

Prudence toutefois : encore en phase d’expérimentation, les chercheurs précisent qu'une “évaluation plus approfondie dans cette population est justifiée”. Leurs recherches sont publiées dans la revue Annals of Oncology.

Ce vaccin thérapeutique est en fait un traitement administré sur les patientes malades. On parle de vaccin thérapeutique parce que celui-ci repose sur le principe de la vaccination : le traitement présente des antigènes similaires aux protéines de surface des tumeurs afin de faire réagir le système immunitaire. Cela entraine l'activation de la production de cellules tueuses (des lymphocytes T) capables de reconnaître la tumeur et de l'éliminer.

Le vaccin thérapeutique développé par la biotech nantaise cible cinq antigènes associés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite