Cancer de la peau : voici pourquoi 1 personne sur 5 pourrait être touchée au cours de sa vie

Le nombre de cancers de la peau a connu une augmentation constante et inquiétante ces dernières décennies et pourrait bien continuer à progresser. La faute notamment au vieillissement de la population et à l’amélioration significative des techniques de dépistage selon des spécialistes relayés par le Daily Mail. Mais surtout à cause de l’augmentation de l’exposition au soleil et de la multiplication des vacances à l’étranger.

"Nous approchons rapidement d’un quart de millions de cas par an en Angleterre et nous estimons qu’une personne sur cinq aura un cancer de la peau au cours de sa vie", a indiqué le Dr Tanya Bleiker, présidente de la British Association of Dermatologists. Des chiffres qui pourraient être similaires en France.

Selon Santé Publique France, environ 80 000 cancers de la peau sont détectés en France chaque année. Plus de 80% d’entre eux seraient liés à une exposition excessive au soleil selon l’organisme. S'il touche davantage les femmes, les cas augmentent également chez les hommes. Et le nombre de cas aurait atteint un chiffre record ces dernières années.

Parmi ces cancers de la peau, les mélanomes – la forme la plus grave et parfois mortelle – sont l’un des cancers ayant la plus forte augmentation d’incidence entre 2010 et 2018 selon l’Institut national du cancer. En effet, en 2010, 8 250 nouveaux cas ont été recensés, contre 15 513 en 2018. Des chiffres qui en font aujourd’hui le 9e cancer le plus fréquent (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Asthme : 6 idées reçues qu'il faut absolument oublier
GHB : 6 trucs que vous ne saviez pas sur la "drogue du violeur"
IST : non, vous ne pouvez pas soigner la gonorrhée ou la syphilis en frottant du vinaigre sur vos parties génitales
Après 40 ans, il faut dormir 7 heures par nuit (ni plus ni moins)
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce lundi 2 mai en direct : annonces, chiffres

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles