Cancer de la peau : elle est diagnostiquée grâce à une photo publiée sur Facebook

Souvent nuisibles, les réseaux sociaux sont (quand même) parfois utiles. Dernier exemple en date : grâce à une photo "souvenir" sur Facebook, une Américaine a pu être diagnostiquée à temps d'un cancer de la peau.

Tout commence début 2022 : Jennifer Pineirovigo se promène sur Facebook et tombe par hasard sur une photo "souvenir" prise en 2020. L'Américaine, âgée de 40 ans, est interpellée par un petit détail, anodin en apparence : une tache noire sous son œil, juste au coin du nez.

"J'avais déjà repéré cette tache sur ma peau mais, comme elle avait commencé à s'effacer, j'avais annulé le rendez-vous que j'avais pris chez le dermatologue" a expliqué la quadragénaire à nos confrères américains du Sun.

Un carcinome basocellulaire traité par chirurgie

C'est en se retrouvant face à cette photo prise deux ans plus tôt que l'inquiétude de Jennifer se réveille : "je me suis dit : "cette tache, c'est peut-être quelque chose de grave" et j'ai repris un rendez-vous chez le médecin."

À raison, car au mois de mars 2022, le diagnostic tombe : Jennifer est atteinte d'un carcinome basocellulaire. Il s'agit du cancer de la peau le plus fréquent : dans 80 % des cas, il apparaît au niveau du visage ou du cou, c'est-à-dire des zones exposées au soleil. En effet, ce cancer (que l'on appelle aussi "épithélioma basocellulaire" et qui est relativement rare avant 40-50 ans) est directement lié à une exposition excessive aux rayons UV.

L'Américaine a été traitée (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Une thérapie par ultrasons contre le tremblement essentiel
Fin de vie : si elles sont "inappropriées", les directives anticipées peuvent ne pas être respectées par les médecins
NMOSD : quelle est cette maladie rare de la vue qui touche principalement les femmes (et rendre aveugle) ?
Ne pas surchauffer son intérieur : quels bienfaits santé ?
Intoxication au monoxyde : quels sont les bons gestes à suivre avec son chauffage ?