Cancer de la peau : un aliment courant augmente le risque de mélanome

![CDATA[Shutterstock / LightField Studios]]

Et si, manger du poisson deux fois par semaine n'était pas aussi sain qu'on le pense ? Des chercheurs américains ont en effet découvert un lien entre une consommation régulière de poisson et un risque accru de mélanome.

En menant une vaste étude sur les liens entre l'alimentation et le risque de cancer auprès de près de 500 000 personnes, les chercheurs de l'Université Brown, aux Etats-Unis, ont découvert à leur grande surprise que la consommation régulière de poisson augmentait le risque de mélanome, une des formes les plus graves de cancer de la peau.

Pour examiner la relation entre la consommation de poisson et le risque de mélanome, les chercheurs ont analysé les données recueillies auprès de 491 367 personnes qui avaient été recrutées à travers les États-Unis pour une étude sur l'alimentation et la santé entre 1995 et 1996. Ces participants, désormais âgés de 62 ans en moyenne, ont indiqué la fréquence à laquelle ils avaient mangé du poisson frit, du poisson non frit et du thon au cours de l'année précédente, ainsi que la taille de leurs portions.

Un risque 22% plus élevé

Les chercheurs ont calculé l'incidence des nouveaux mélanomes sur une période de 15 ans et ont découvert que, par rapport à ceux dont la consommation quotidienne médiane de poisson était de 3,2 grammes, le risque de mélanome malin était 22 % plus élevé chez ceux dont la consommation quotidienne médiane était de 42,8 grammes. Ils ont également constaté que ces derniers avaient un risque accru de 28% de développer des cellules anormales dans la couche externe de la peau, soit un mélanome in situ.

"Nous supposons que ce lien pourrait éventuellement être attribué à des contaminants (...)

Lire la suite sur Topsante.com

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le pronostic du cancer du pancréas est sombre, pas plus de 7% de survie à 5 ans"

Piqûres au GHB : symptômes, risques, nombre de plaintes en hausse… Que faire quand on croit s’être fait piquer ?
Variole du singe : symptômes, transmission, un cas au CHU de Bordeaux
CHIFFRES COVID. Ce jeudi 9 juin en direct : annonces, chiffres en France
Pourquoi y a-t-il une pénurie de médicaments contre le diabète en Australie ?
IVG en Pologne : le droit à l’avortement recule encore un peu plus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles