Cancer : les immenses espoirs soulevés par les anticorps thérapeutiques

·1 min de lecture

Les anticorps sont au cœur de nombreuses problématiques de recherche comme nous le montrent si bien la pandémie actuelle de Covid-19 et les stratégies de vaccination qui en découlent. Cela n'est pas sans raison : ils jouent un rôle central dans la défense de notre organisme contre les envahisseurs. Ces molécules – aussi appelés "immunoglobulines" sont naturellement produites par des cellules appelées lymphocytes B à la suite de la reconnaissance d'une molécule étrangère ou néfaste à notre organisme pour lutter contre une agression. On se sert donc de ce mécanisme pour la vaccination. Pour préparer notre système immunitaire à une rencontre avec un pathogène connu (par exemple, le virus SARS-CoV-2) on l'y expose de manière sécure afin qu'il produise des anticorps contre ce virus et que notre organisme puisse se défendre efficacement lors d'une réelle infection.

Cependant notre système immunitaire joue d'autres rôles essentiels, parfois méconnus : il occupe par exemple une place centrale dans la défense de notre organisme contre les tumeurs. De ce fait, les anticorps sont au cœur de stratégies thérapeutiques anticancéreuses, sur lesquelles scientifiques comme médecins fondent aujourd'hui de grands espoirs.

Une brève histoire des anticorps

La première mise en œuvre des fonctions des anticorps date d'une époque où l'on ne soupçonnait pas encore leur existence, ce qui n'a pas empêché de les mettre à profit. Au XVIe siècle, en Chine, on pratiquait en effet la variolisation : des ger...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles