Cancer : comment fonctionne le traitement jugé "révolutionnaire" testé dans deux hôpitaux parisiens ?

franceinfo
C'est une petite révolution dans la recherche médicale contre le cancer du sang. La thérapie génique CAR-T cells, testée dans deux hôpitaux parisiens, pourrait permettre de traiter certains lymphomes et leucémies, en agissant directement sur les cellules du patient.

Serait-ce la "découverte de l'année", comme l'a qualifiée l'association américaine American Society of Clinical Oncology ? La thérapie par CAR-T cells ouvre de nouvelles perspectives de guérison chez certains malades de cancers comme les leucémies et les lymphomes, qui touchent 35 000 nouvelles personnes en France chaque année. L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient d'accorder des autorisations temporaires d'utilisation à deux laboratoires pour étendre la prescription de cette immunothérapie, explique Le Parisien. Explications sur ce traitement qui suscite de grands espoirs.

Comment ça marche ?

La thérapie par CAR-T cells (prononcez "car-ti-cell-se") concerne, pour l'instant, les patients atteints de leucémies aiguës et de lymphomes. Elle consiste à modifier génétiquement certaines cellules immunitaires, les lymphocytes, afin de les armer d'un récepteur (le CAR, "récepteur antigénique chimérique" en français), qui leur permet de reconnaître directement les cellules cancéreuses. "Le but est d'avoir une sorte de grande 'armée' de lymphocytes qui puisse vite reconnaître les cellules qui ne sont pas saines, pour pouvoir les combattre" plus efficacement, détaille à franceinfo le professeur Nicolas Boissel, hématologue à l'hôpital Saint-Louis, à Paris, l'un des deux établissements français à avoir été labellisés "centres experts" pour ce traitement.

Dans le système immunitaire, ces lymphocytes ont déjà ce (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi