Cancer du foie : les promesses d'une destruction partielle de la tumeur par ultrasons

·2 min de lecture

En cancérologie, le traitement de référence consiste toujours à retirer la tumeur par chirurgie. Malheureusement, dans de nombreuses situations, cela est impossible : la tumeur est trop grosse ou sa position est telle que son retrait endommagerait trop les tissus avoisinants. Dans ces cas-là, d’autres traitements sont proposés – la chimiothérapie ou la radiothérapie – soit pour essayer de réduire la taille de la tumeur en vue d’une chirurgie ultérieure, soit pour la détruire. Mais ces traitements ne sont pas dénués d’effets indésirables et leur efficacité est moindre que la chirurgie.

Une nouvelle méthode prometteuse de destruction mécanique des cancers, appelée histotripsie, a fait l’objet d’une publication le 22 mars 2022 dans la revue Cancers. Il s’agit d’un traitement par ultrasons permettant de terrasser une tumeur avec une précision millimétrique, sans opérer, de manière non invasive.

L’histotripsie, un traitement prometteur par ondes sonores

Il s’agit d’une technique utilisant les ultrasons, comme l’échographie. Mais il ne s’agit pas tout à fait des mêmes ondes : celles de l’histotripsie ont une amplitude bien plus importante. Celles-ci entraînent des contraintes mécaniques violentes brisant la structure des cellules cancéreuses. Un ciblage millimétrique permet de limiter les effets sur les cellules saines.

Les études ont été menées sur un modèle de cancer du foie, chez le rat. © magicmine, Fotolia
Les études ont été menées sur un modèle de cancer du foie, chez le rat. © magicmine, Fotolia

Une destruction partielle suffit

Les auteurs ont souhaité évaluer les effets d’une destruction partielle des tumeurs, de l’ordre de 50 à 75 %, par histotripsie chez des rats atteints de cancer du foie. Les critères de jugement étaient la progression de la tumeur, la survie globale et la survenue de métastases. Les résultats montrent que l’ablation partielle des tumeurs a permis une régression totale de la tumeur dans 81 % des cas, sans rechute et sans survenue de métastases. Les ultrasons détruisent une partie des cellules cancéreuses et stimulent le système...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles