Cancer : une exposition au soleil de quelques secondes le matin pour réduire le risque ?

C'est le matin que la lumière NIR est la plus efficace (Getty Images/Tetra images RF) (Getty Images/Tetra images RF)

Selon l'oncologue, le Dr Mohammad Muneeb Khan, une exposition matinale de quelques secondes au soleil permettrait de limiter le risque d'apparition du cancer.

Une exposition modérée au soleil pourrait réduire le risque de développer un cancer. Encore faut-il sortir à la bonne heure. Selon une étude relayée par Study Finds, une exposition quotidienne de simplement 30 secondes chaque matin serait le plus efficace.

"La mélatonine, un antioxydant naturel deux fois plus puissant que la vitamine E"

Le Dr Mohammad Muneeb Khan, oncologue clinicien consultant au Queen's Center for Oncology and Hematology de l'hôpital Castle Hill, explique qu'une exposition de moins d'une demi-minute à la lumière proche infrarouge (NIR) du soleil entre le lever du soleil et 9 heures du matin permettrait d'offrir un niveau de protection plus élevé aux adultes et aux enfants que de manger 2 500 bananes ou un kilogramme de noix du Brésil par journée.

"Sortir pendant ces périodes pourrait réduire les chances de développer un cancer d'une chance sur deux à une sur dix, ce qui en fait un inhibiteur plus efficace que toute autre mesure préventive unique", assure l'étude. En effet, c'est le matin que la lumière NIR est la plus efficace. Plus l'exposition est tardive et moins la sécrétion de mélatonine est importante. Cette molécule s'avère être un antioxydant naturel deux fois plus puissant que la vitamine E, qui neutralise les toxines et prévient les mutations génétiques cancérigènes.

Un moyen simple de prévention

Pour un effet probant, la lumière doit "frapper la partie spécifique de la rétine à l'arrière de l'oeil". Regarder la verdure est également une bonne solution car les plantes et les arbres réfléchissent la lumière. Le Dr Khan rappelle que cette lumière NIR ne provoque pas de coups de soleil et n'est pas considérée comme un facteur de risque de cancer de la peau.

"Cela ne pourrait vraiment pas être plus facile. Sortir tous les matins pour attraper la meilleure lumière NIR pourrait vraiment être le moyen le plus simple, le moins cher, le plus efficace et de loin le plus naturel de se protéger", assure le Dr Khan. Pour le chercheur, cette exposition matinale serait d'ailleurs la clé pour expliquer pourquoi certaines populations en Asie, au Moyen et en Extrême-Orient affichent des taux de risque de cancer nettement inférieurs. En effet, dans ces pays, les habitants s'exposent davantage le matin avant les grosses chaleurs.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "C’est devant nous tous les jours, cela nous paraît banal, et pourtant, cela peut être un cancer"