Cancer : il avait moins d'un an à vivre, il est désormais guéri grâce à un nouveau médicament "miracle"

Man pondering on beach at dusk (Ippei Naoi via Getty Images)

Un homme à qui il restait moins d'un an à vivre est désormais guéri du cancer grâce à un essai, au Royaume-Uni, d'un nouveau traitement médicamenteux.

C’est un miraculé. Un homme à qui il restait moins d'un an à vivre est désormais guéri du cancer grâce à un essai, au Royaume-Uni, d'un nouveau traitement médicamenteux, une belle histoire relayée par The Mirror. Prénommé Robert Glynn et âgé de 51 ans, il souffrait de fortes douleurs à l’épaule qui l’empêchaient de dormir. Inquiet, il s’est donc rendu chez son médecin généraliste et a subi des scanners et des analyses de sang. Mais rien n’a été mis en évidence.

Ce n’est seulement qu’en août 2020 que son cancer a été détecté, par hasard, lorsqu'il a contracté une infection de la vésicule biliaire. Pour rappel, le cancer des voies biliaires a peu d'options de traitement. De plus, il était avancé et s’était propagé à sa glande surrénale.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Le cancer du côlon est le plus répandu, tous sexes confondus. Il est pourtant simple de l'éviter"

"J’ai sauté sur l’occasion"

Face à cette situation, les médecins lui ont offert la possibilité de participer à un essai clinique d'immunothérapie. "J'ai sauté sur l'occasion", a-t-il expliqué avec beaucoup de reconnaissance. Le traitement administré visait à aider le système immunitaire à combattre le cancer. Il a été mélangé à une chimiothérapie. Et là, un miracle s’est produit. Les tumeurs ont diminué jusqu’à complètement disparaître. Les chirurgiens n’ont trouvé que des tissus morts. "Je me sens très chanceux", a-t-il ajouté faisant part de sa gratitude.

Le cholangiocarcinome, ou cancer des voies biliaires, est une tumeur rare et agressive. Aux alentours de 2 000 personnes sont concernées chaque année en France, les hommes plus que les femmes. Comme le rappellent les Hospices Civils de Lyon, les symptômes sont souvent tardifs et peu spécifiques.

VIDÉO - Tim Commerford, bassiste de Rage Against the Machine, se bat contre un cancer