Cancer colorectal, orque de la Seine et "sursaut radio rapide" : l'actu des sciences

PEAKSTOCK / SCIENCE PHOTO LIBRAR / LDA / Science Photo Library via AFP

Au sommaire des ultrabrèves du 20 juin 2022 : le test d'un médicament "exceptionnel" contre le cancer colorectal, le squelette de l'orque de la Seine intégré au Museum national d'histoire naturelle et le mystère autour de la découverte d'un second "sursaut radio rapide" répétitif par les astronomes.

L'actualité scientifique du 20 juin 2022, c'est :

En santé : .

  • Une étude menée sur 18 patients atteints de cancer colorectal fait beaucoup parler d'elle, car 95% des participants sont totalement guéris.

  • Les malades inclus dans l'étude, souffrant d'un cancer colorectal, avaient déjà subi plusieurs lignes de traitements par le passé, dont des chimiothérapies et des chirurgies lourdes.

  • Pendant six mois, ils ont reçu une dose de dostarlimab toutes les trois semaines. Six d'entre eux ont terminé les six mois de traitement et ont complètement guéri. La tumeur a disparu.

En animaux : .

  • La scientifique Aude Lalis a supervisé la prise en charge de la dépouille du mammifère dont la mort, dans le fleuve français, a été constaté le 30 mai 2022.

  • "Le squelette récupéré dernièrement ne sera ni monté ni exposé. Il intègre la collection en tant que premier squelette complet démonté", explique-t-elle.

  • "La récupération et le traitement du squelette ont été pris en charge par un préparateur ostéologique. La carcasse de l'animal est décarnée sur le terrain, puis réduite par tronçons pour faciliter son transport". Les travaux de préparation ont commencés depuis le 3 juin 2022.

En espace : .

  • Une équipe d'astronomes a repéré le deuxième exemple d'un "Fast radio burst" très actif et répétitif. De quoi renforcer les interrogations sur la nature des sursauts radio rapides, que les scientifiques ne parviennent pas encore à expliquer.

  • Découvert en 2019 par le il émet des salves d'ondes radio fréquentes et continues, alors que plus de 95% de la centaine de Fast radio burst connus à ce jour ne se répètent pas.

  • Si nous les attribuons à des explosions cosmiques, nous ignorons encore tout de leur nature et de leur origine. Toutefois, les astronomes s'accordent sur un point : ils viennent de galaxies très lointaines.

En nature : .

  • La canicule prend fin progressivement, et une nouvelle vague orageuse arrivera dans la soirée de lundi par la façade atlantique. Météo France a placé 21 départem[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles