Cancer colorectal : un médicament élimine totalement la maladie

Le cancer colorectal (ou "cancer du côlon rectum", c'est la même chose) constitue le troisième cancer le plus fréquent chez l'homme et le second chez la femme : chaque année, plus de 43 000 nouveaux cas sont diagnostiqués en France.

Cette pathologie (dont les facteurs de risque environnementaux sont de mieux en mieux connu : il s'agit du tabagisme, de la sédentarité, de la consommation excessive d'alcool ou encore de l'alimentation déséquilibrée) est responsable d'environ 17 000 décès annuels.

La recherche progresse pour tenter de réduire cette douloureuse statistique. Et justement : un nouveau médicament suscite aujourd'hui l'espoir puisqu'il pourrait éliminer totalement le cancer colorectal...

Une disparition complète du cancer, même à l'examen IRM

Des chercheurs du Memorial Sloan Kettering Cancer Center (aux États-Unis) ont réalisé une étude avec 18 patients atteints d'un cancer colorectal : pendant 6 mois, les volontaires ont été traités avec du dostarlimab, à raison d'une dose toutes les 3 semaines. Les résultats sont absolument incroyables : au terme de l'expérience, 100 % des participants ne présentaient plus aucune trace de cancer, même à l'examen IRM.

"Je crois que c'est la première fois que cela se produit dans l'histoire du cancer" a commenté le Dr. Luis A. Diaz Jr., principal auteur de ces travaux publiés dans le New England Journal of Medicine.

Le dostarlimab (Jemperli®) est un médicament indiqué pour le traitement des patientes atteintes (...)

Lire la suite sur Topsante.com

L'air du métro est trois fois plus pollué que celui de la rue
Que penser des audioprothésistes à domicile ?
CHIFFRES COVID. Ce mercredi 8 juin en direct : annonces, chiffres en France
Variole du singe (monkeypox) : symptômes, transmission, 66 cas en France
Fracture du pied : causes, symptômes, guérison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles