Si le cancer du col de l'utérus poursuit sa régression en France, le dépistage reste insuffisant

1 / 2

Si le cancer du col de l'utérus poursuit sa régression en France, le dépistage reste insuffisant

C'est en apparence une bonne nouvelle: en une trentaine d'années, le nombre de nouveaux cas de cancers du col de l'utérus a régressé. Le nombre de femmes diagnostiquées est passé de 3990 en 1990 à 2920 en 2018. La mortalité a suivi une diminution similaire, pour atteindre 1117 morts l'an dernier. Derrière cette tendance satisfaisante, se cache un bémol: la diminution de l'incidence et de la mortalité ralentit depuis 2005.

Pourtant, il existe deux armes efficaces pour combattre...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi