Cancer du cerveau : un vaccin prolonge l'espérance de vie des patients atteints d’une forme agressive

Angelo Esslinger

Des scientifiques anglais ont dévoilé les résultats d’un essai clinique mondial mené durant huit ans sur 331 personnes, qui ont pour certaines reçues le vaccin expérimental DCVax, divulgue The Guardian ce jeudi 17 novembre. S'il n'existe pas encore à ce jour de remède miracle, ce traitement semble toutefois capable de donner des années de sursis aux patients atteint d'un glioblastome, soit la forme la plus courante et la plus mortelle du cancer primitif du cerveau. Selon l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), les tumeurs cérébrales touchent près de 240.000 personnes en Europe, avec 3 000 nouveaux cas diagnostiqués en France chaque année. Pour ces malades, l’espérance de vie médiane peut varier de 12 à 18 mois.

"Le DCVax représente la première thérapie émergente dont l’efficacité a été prouvée dans le traitement du glioblastome, depuis la chimiothérapie au Témozolomide en 2005", a déclaré le directeur de la recherche du National Health Service, le service de santé du Royaume-Uni. Développé par Northwest Biotherapeutics, ce vaccin personnalisé est fabriqué à partir des cellules dendritiques de chaque patient - un type de cellule qui aide le système immunitaire à reconnaître et à attaquer les cellules cancéreuses. Ce traitement implique d'injecter au malade des protéines de sa propre tumeur mêlées à ses globules blancs. Ainsi, les globules blancs administrés au patient "éduquent" les cellules de son organisme et "enseignent" à d'autres cellules immunitaires anticancéreuses (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aux États-Unis, des jumeaux nés 30 ans après la congélation de leurs embryons
Une consommation importante de paracétamol favoriserait les comportements à risque
Ces 4 habitudes aident à mieux se réveiller le matin, selon des chercheurs
Accident domestique : 40% des chutes des personnes âgées sont graves
Voici le classement des meilleurs sports pour booster votre libido