Cancer du cerveau : une centaine de cas découverts dans un même lycée des États-Unis

·1 min de lecture
![CDATA[Shutterstock]]

Plus de 100 anciens élèves et membres du personnel de la Colonia High School du New Jersey aux États-Unis ont développé un type de cancer du cerveau au cours des dernières décennies. La cause ? La possible présence d’une usine d’uranium à proximité de l'établissement scolaire.

Aux États-Unis, le cancer du cerveau est relativement rare, il est détecté chaque année chez un Américain sur 15 000. C’est après ce constat que Al Lupiano, ancien élève aujourd’hui âgé de 50 ans s’est alerté : lui, son épouse et sa sœur – qui ont fréquenté le même lycée – ont développé des formes de cancers du cerveau. "Ma sœur a appris qu’elle avait une tumeur cérébrale primaire. Malheureusement, il s’est avéré qu’il s’agissait d’un glioblastome de stade 4. Deux heures plus tard, nous avons appris que ma femme avait également une tumeur cérébrale primaire", raconte-t-il à CBS New York. Si lui est aujourd'hui guéri de sa tumeur cérébrale, sa sœur est décédée début 2022, à l'âge de 44 ans.

Après avoir partagé le diagnostic sur ses réseaux sociaux, Al Lupiano reçoit alors près d’une centaine de messages d’anciens camarades d’école, eux aussi atteints de cancer du cerveau. Et parmi ces cancers, certains ont développé un glioblastome, soit la forme la plus agressive et mortelle de cancer du cerveau : moins de la moitié des patients atteints survivent au-delà d’un an. Des cas de névromes acoustiques, une tumeur bénigne (...)

Lire la suite sur Topsante.com

CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce mercredi 20 avril en direct : annonces, chiffres
Le vaccin contre la méningite B efficace pour protéger de la gonorrhée ?
Ménopause : voici les 8 nutriments indispensables (pour passer ce cap en douceur)
Bientôt un nouveau médicament contre l'apnée du sommeil ?
Coup de soleil : quels sont les remèdes ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles