Cancer du côlon : quel est ce nouveau traitement qui fait régresser les tumeurs de 95% ?

Cette nouvelle découverte a déclenché les applaudissements d’une salle remplie d’oncologues, de chercheurs et d’industriels, rassemblés à Paris pour le congrès annuel de la Société européenne d’oncologie médicale. Présentée ce 11 septembre 2022, l’étude a montré que la combinaison de deux traitements d’immunothérapie pouvait produire un taux de réponse "sans précédent" et ainsi réduire la tumeur de 95%, selon Myriam Chalabi, auteure principale de l’étude et chercheuse à l’Institut néerlandais du cancer à Amsterdam.

Le traitement actuel proposé aux malades atteints de cancer du côlon est une chirurgie, qui peut être suivie (ou non) d’une chimiothérapie. Dans le cadre de cette étude, les patients ont été traités par une série d’immunothérapie, puis opérés une à deux semaines plus tard. Même si elle a été menée sur un petit nombre de patients, 112 au total, les résultats sont plus marquants : après examen, 95% des tumeurs ont régressé de 90% et 99% des tumeurs ont régressé de plus de 50%. Actuellement, une chimiothérapie conventionnelle offre une réponse thérapeutique moins intéressante : seules 5 à 7% des tumeurs régressent de plus de 50%.

Néanmoins, cette avancée ne concerne que 10 à 15% des cancers du côlon non-métastasiques, des cancers présentant une anomalie du génome engendrant une défaillance du système de réparation de l’ADN (dMMR). Un tiers de ces anomalies sont liées à une maladie héréditaire, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Violences gynécologiques : qu'a-t-on le droit de refuser chez le gynéco ?
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce mardi 13 septembre 2022 : cas, les infos du jour en direct
Symptômes Covid (septembre 2022) BA.5 : durée, incubation, liste
Après avoir pris un sirop contre la toux, une vingtaine d'enfants décèdent en Gambie
Un test sanguin pourrait détecter 50 types de cancers, avant même que les symptômes n’apparaissent