Cancer du côlon : des chercheurs ont découvert une bactérie potentiellement responsable de la maladie

L’intestin humain abrite des milliards de bactéries responsables de notre bonne santé physique et mentale. Mais selon une nouvelle étude, parue dans la revue Science le 28 octobre 2022, le microbiome intestinal pourrait aussi abriter d’autres bactéries plus néfastes. Un microbe commun de l’intestin humain est en effet soupçonné de jouer un rôle majeur dans le développement du cancer colorectal, le deuxième cancer le plus meurtrier et le troisième plus répandu dans le monde, avec deux millions de cas diagnostiqués et un million de décès par an.

Chez l’homme, le risque de développer un cancer colorectal est de 1 sur 23, contre 1 sur 25 chez la femme. Les facteurs principaux sont les facteurs habituels soit l’âge, le tabagisme, la consommation d’alcool, l’obésité ou encore une alimentation pauvre en fruits et légumes et trop riche en charcuterie. Souffrir d’une maladie inflammatoire de l’intestin (MII) pourrait également aggraver le risque.

L’équipe de chercheurs de l’université de Yale, responsable de l’étude, a découvert que certaines souches de la bactérie Morganella morganii – une bactérie qui prolifère dans les intestins des patients atteints de maladies inflammatoires de l’intestin – produisaient des cellules toxiques pour l’ADN humain. "Nous avons découvert que divers microbes intestinaux présentaient des activités endommageant l’ADN, ce qui suggère que la génotoxicité médiée par le microbiote pourrait être (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Est-ce risqué d'arrêter de fumer du jour au lendemain ?
Cas contact Covid novembre 2022 : que faire, si on est vacciné ou non ?
Le masque redevient nécessaire selon l'Académie de médecine, voici pourquoi
De mauvaises habitudes de sommeil pourraient-elles augmenter le risque de glaucome ?
La chanteuse Lynda Lemay souffre de la maladie de la trompe d'Eustache, de quoi s'agit-il ?