Publicité

Cancer : bientôt une simple prise de sang pour repérer la maladie ?

Une simple prise de sang pour jauger l’efficacité d’un traitement contre le cancer ou encore pour repérer très précocement une tumeur dans l’organisme ? Explorées par les scientifiques, ces pistes seront sans doute un jour une réalité.

Une meilleure compréhension des mécanismes liés à la maladie et les progrès technologiques récents ont permis de faire des pas de géant dans ce domaine. Des dizaines d’études sont en cours pour démontrer l’utilité de l’utilisation d’un nouvel outil, la « biopsie liquide », dans le suivi de patients traités pour un cancer.

Une biopsie liquide n’est autre qu’une prise de sang qui vise à rechercher dans le sang d’un malade des fragments d’ADN de la tumeur ou des cellules cancéreuses.

Cette technique présente des avantages considérables et nombre d’observateurs estiment que sa découverte mériterait un prix Nobel de médecine : elle est notamment beaucoup moins invasive qu’une biopsie « classique », qui prélève des tissus de l’organisme.

Elle recèle surtout des informations très précises sur le cancer d’un patient : « le prélèvement de ce que l’on appelle “l’ADN circulant” vise à détecter des mutations, pour certains types de cancer, et adapter ainsi les traitements en conséquence », explique Alain Thierry, directeur de recherche à l’Institut de recherche en cancérologie de Montpellier, spécialiste du sujet.

Pour certains cancers comme ceux du poumon, où les tumeurs sont souvent difficiles d’accès, il s’agit d’une réelle avancée. L’analyse du sang des malades pourrait aussi permettre prochainement de surveiller comment un cancer réagit aux traitements. « Concrètement, après le retrait chirurgical...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi