Cancale et les bredele

·1 min de lecture

Marion Sauveur… avec vous on part en Alsace… qu’est-ce qu’on déguste ? 

Des bredeles… ces petits biscuits alsaciens de Noël… en forme de sapins, étoiles,... On prononce “Bredala” dans le Haut-Rhin, “bredele” dans le Bas-Rhin ou encore “bredle” à Strasbourg…

Je sais que vous êtes impatient de croquer dedans… mais si dans les familles alsaciennes, on confectionne ces petits gâteaux dès le mois de novembre… on les conserve dans des boîtes en métal… et on les offre tout au long de l’avent… Mais surtout on ne les déguste pas avant le 24 décembre au soir… 

Ça date de quand cette tradition ? 

De mémoire d’Alsaciens… depuis toujours ! 

On raconte qu’elle nous vient des Celtes et des Romains... il y a des siècles… quand ils offraient à leurs dieux de petits gâteaux réalisés avec de la farine et du miel. 

Les plus anciens moules de petits gâteaux dateraient du XIVe siècle… et les premières traces écrites de recettes de biscuits de Noël du XVIe siècle. 

Une chose est sûre : jusque dans les années 1950, les bredele servaient pour décorer le sapin de Noël. On les offrait en cadeaux… c’était de beaux cadeaux, puisque les fruits confits, les épices ou encore la farine coûtaient chers. 

Quelles sont les recettes traditionnelles ? 

On dit qu’il y a autant de formes et de recettes de Bredele que de familles alsaciennes… Il y a quand même  des recettes incontournables… et c’est Aude Martz, qui tient la boutique Bredele à Rœschwoog (rochwogue) qui nous en parle. “On a le butterbredele. Ca c’est un pet...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles