Canaries : une nouvelle coulée de lave inquiète les habitants de la Palma

·1 min de lecture

Près de deux semaines après le début de l'éruption du volcan Cumbre Vieja, une nouvelle coulée de lave très liquide est apparue, vendredi, sur l'île espagnole de la Palma. Il s'agit de la troisième. Une impressionnante rivière de lave incandescente qui se fraye un chemin sur un sol carbonisé.

Elle vient s'ajouter à la lave qui continue de s'accumuler dans l'océan Atlantique, formant une vaste plateforme de magma. D'après les autorités de La Palma, sa superficie dépasse désormais les 20 hectares.

Faut-il évacuer la Palma?

Le voyage destructeur de la lave vers la mer a détruit 744 bâtiments et forcé quelque 6000 des 85 000 habitants à évacuer, selon les médias espagnols. La qualité de l'air est surveillée de près, tant la libération de gaz toxique préoccupe les habitants. Afin d'éviter des intoxications, un périmètre de sécurité d'un rayon de 3,5 kilomètres et une zone d'exclusion maritime de deux mille marins ont été mis en place à l'endroit où la lave a rejoint l'océan. Une évacuation totale de l'île n'est toujours pas envisagée mais les autorités de l'île ont demandé aux habitants de plusieurs quartiers de rester calfeutrés chez eux.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles