Canaries : un impressionnant pan de falaise s'est écroulé, sans faire de blessés

Samedi 14 novembre, sur une plage de l'île de la Gomera de l'archipel espagnol des Canaries, un touriste allemand filme ce qu'il pense être un simple éboulement. Quelques rochers dégringolent, suivis par tout un pan de la falaise. En contrebas, plusieurs camping-cars sont ensevelis sous un épais nuage de poussière. Les touristes, craignant un effet tsunami, prennent la fuite. De nouveaux éboulements devraient se produire Aucun blessé n'est à déplorer. Par chance, les véhicules étaient vides. Toute la zone a été immédiatement évacuée. Les falaises restent très instables. "En nous appuyant sur des systèmes d'observation déployés sur le site, nous avons atteint le niveau d'alerte maximale, et donc, de nouveaux éboulements devraient se produire", explique Casimiro Curbelo, président du Conseil insulaire de la Gomera. Des drones et des hélicoptères ont survolé les éboulis, avec le renfort à terre d'une brigade cynophile. L'état d'urgence déclaré le week-end sur l'île a été levé, 24 heures après l'incident. Des travaux de consolidation doivent être menés sur ces falaises.