Le canal de Suez paralysé, la Russie vante les avantages de l’Arctique !

·1 min de lecture

Alors que le Canal de Suez est congestionné, l'Arctique bénéficie d'un coup de projecteur de Moscou. La "Route maritime du nord" en cours de développement par la Russie semble promis à un avenir radieux (merci le réchauffement climatique !) et le pays présidé par Vladimir Poutine nourrit de fortes ambitions. Il faut dire que le dirigeant a fait du Grand Nord une priorité stratégique, y promouvant les infrastructures minières, pétrolières gazières et militaires. Et Moscou y développe, à mesure que la banquise recule sous les effets de la hausse des températures, une voie commerciale reliant de manière fiable l'Europe à l'Asie, une concurrence directe faite au canal de Suez par lequel transite environ 10% du fret maritime mondial.

Le blocage de la voie égyptienne par un gigantesque navire a conduit les responsables russes à mettre en avant leurs ambitions dans l'Arctique, régulièrement critiquées par les défenseurs de l'environnement qui y voient une menace supplémentaire pour le climat. "L'incident du Canal de Suez a mis en lumière la nécessité avant tout de la poursuite du développement de la Route maritime du Nord", a relevé jeudi Nikolaï Korchounov, le responsable de la coopération internationale dans l'Arctique pour le ministère russe des Affaires étrangères, cité par l'agence de presse Interfax.

>> A lire aussi - Arctique : après le dégel, le business !

Selon lui, chacun doit désormais "réfléchir à la diversification des voies maritimes stratégiques", la voie arctique, aussi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Brésil veut lancer son vaccin Covid-19, ButanVac, après "d'excellents résultats des tests pré-cliniques"
Olivier Véran donne le coup d’envoi à l’expérimentation de cannabis médical
Ouïghours : la Chine sanctionne le Royaume-Uni, qui dénonce "les atteintes grossières" aux droits de l'Homme
Pour débloquer le canal de Suez, la Turquie propose à l’Egypte un remorqueur
Un tableau à plus de 1,5 million d’euros découvert par hasard chez des particuliers