Un canal de Suez miniature en Isère attend les élèves après l'accident de l'Ever Given

·1 min de lecture
Un bateau miniature au centre d'entrainement de Saint-Pierre-de-Bressieux. - JEFF PACHOUD / AFP
Un bateau miniature au centre d'entrainement de Saint-Pierre-de-Bressieux. - JEFF PACHOUD / AFP

L'accident de l'Ever Given, qui a bloqué le canal de Suez pendant sept jours suite à une erreur de pilotage, a eu des conséquences économiques dans le monde entier. Et jusqu'en Isère, où un centre d'entraînement dédié aux pilotes de porte-conteneurs s'attend à un regain d'activité.

Sur ce lac artificiel conçu à cet usage dans les années 1960, des répliques de navires en modèle réduit sont mises à disposition des marins, débutants ou confirmés, qui viennent se former à des situations spécifiques comme le passage de certains canaux et des entrées de ports comme celui de Rotterdam ou de San Francisco.

Chaque année, 200 marins, dont 90% d'étrangers, viennent recevoir les conseils d'Eric Vèche, pilote au port de Dunkerque pendant plus de 20 ans.

"Dès que le navire va s'approcher d'une berge ou d'une autre, il va y avoir ce qu'on appelle des effets de berge, qui font tourner le navire. Si l'effet est trop violent, il peut aller s'échouer sur la rive d'en face", illustre-t-il.

Éviter un nouvel Ever Given

Une situation similaire dans laquelle s'est trouvé le navire de la société Evergreen avant de s'ensabler sur les rives du Canal de Suez, bloquant ce passage indispensable à l'économie mondiale pendant une semaine.

À la suite de cet accident, François Mayor, le directeur du centre, s'attend à une forte demande dans les prochains mois.

"Les navires sont de plus en plus gros, explique-t-il. Ce sont des navires qui réagissent beaucoup plus au vent par exemple. Et donc il faut que les équipages et les pilotes maritimes soient de mieux en mieux formés pour des passages resserrés comme le canal de Suez."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles