Canal de Suez: fin de l'embouteillage de navires en attente

·1 min de lecture

L’embouteillage de navires en attente au nord et au sud du Canal de Suez depuis le 23 mars à la suite de l’échouement d’un porte-conteneurs géant est terminé, a annoncé ce samedi le général Oussama Rabie, président de l’Autorité du Canal de Suez.

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

Record battu pour le Canal de Suez. Depuis le renflouement du porte-conteneurs Ever Given et la reprise de la navigation le 30 mars, 422 navires transportant 26 millions de tonnes de marchandise auront traversé la voie d’eau dans les deux sens en cinq jours.

Une bonne nouvelle pour le commerce international dont plus de 10% passe par le Canal de Suez. L’heure maintenant est celle des comptes. L’Égypte a directement perdu près d’une centaine de millions d’euros en droits de péage.

Mais plus grave encore, des pertes se comptant en centaine de millions d’euros ont été entraînées par les retards de livraison de marchandises et de matériel de production à un monde qui fonctionne de plus en plus à flux tendu.

Qui paiera la facture ? L’enquête vient de débuter et le Ever Given est pratiquement placé en garde à vue dans le Lac Amer, au centre du Canal de Suez.

À lire aussi : Canal de Suez: une «erreur humaine» pourrait être à l'origine de l'échouement