Le Canada va interdire l'importation des armes de poing

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le gouvernement canadien a annoncé vendredi 5 août qu'il allait interdire l'importation des armes de poing pour tenter d'enrayer la violence par armes à feu dans le pays.

L'« interdiction temporaire » sera appliquée dès le 19 août aux particuliers et entreprises et ce, « jusqu'à l'entrée en vigueur du gel national », précise Marco Mendicino, le ministre de la Sécurité publique, dans un communiqué. Ce projet de loi C-21 pourrait entrer en vigueur à l'automne. Ces armes « n'ont qu'un seul but, tuer des gens », souligne Marco Mendicino, lors d'un déplacement à Etobicoke, dans la banlieue de Toronto.

Cette annonce intervient quelques mois après que Justin Trudeau a dévoilé en mai un projet de « gel national de la possession d'armes de poing » après les récentes tueries aux États-Unis : la tuerie dans l'école d'Uvalde au Texas en mai dernier, tuerie qui a fait 21 morts dont 19 enfants et la tuerie raciste qui a fait dix morts, en majorité des Afro-Américains, à Buffalo dans l'État de New York. Une déclaration du Premier ministre qui avait alors poussé des Canadiens à se ruer sur les magasins d'armes, avec des files visibles devant ces commerces et des écoulements rapides de stocks. Selon les estimations du gouvernement, il y a plus d'un million d'armes de poing au Canada, pour une population de 38 millions de personnes.

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - Un conspirationniste, Alex Jones, condamné pour avoir nié la réalité du massacre de Sandy Hook

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles