Le Canada retarde la livraison de 300.000 doses de vaccin Johnson & Johnson

·1 min de lecture

Des préoccupations sur la qualité d'une livraison de doses du vaccin contre le Covid-19 du laboratoire Johnson & Johnson se sont emparées du ministère de la Santé canadien. Par conséquent, le 30 avril, il a annoncé le report de la distribution de cette livraison.

L'annonce concerne la livraison de 300.000 doses du vaccin de Janssen du laboratoire américain reçue par l'Agence de la santé publique du Canada, a précisé Santé Canada dans un courriel à l'AFP.

Il s'agissait de la première livraison de ce vaccin à dose unique de J&J reçue par Ottawa, selon les médias locaux.

Le groupe fait face à des problèmes de production dans une usine de Baltimore, dans l'État américain du Maryland, gérée par la firme Emergent BioSolutions, avec un lot de doses de vaccins ne répondant pas aux normes de qualité.

>> A lire aussi - L'EMA dévoile ses recommandations pour le vaccin Johnson & Johnson

L'agence américaine des médicaments, la FDA, a demandé que la production soit suspendue dans cette usine en attendant la fin d'une inspection.

"Santé Canada a appris qu'une substance médicamenteuse produite à l'installation d'Emergent avait été utilisée dans la fabrication des doses du vaccin de Janssen qui devaient initialement être utilisées au Canada et qui ont été reçues le 28 avril", a indiqué l'agence, plus tôt, dans un communiqué.

Cette inspection "a fait ressortir de multiples faits préoccupants", a souligné Santé Canada, dans le document.

"Comme pour tous les vaccins importés au Canada, les vaccins (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prison ferme pour une femme qui avait appelé les pompiers des milliers de fois
Une start-up américaine interdit les conversations politiques et perd un tiers de ses salariés
Le 1er-Mai syndical aura bien lieu malgré la pandémie
Un trésor vieux de 2.500 ans retrouvé par un promeneur en Suède
Facebook supprime la page d'un événement appelant à un gros rassemblement le 1er mai en Belgique