Canada. Pourquoi les Maghrébins quittent le Québec

·1 min de lecture

Au Canada, le Québec reste la destination privilégiée des immigrés nord-africains, notamment pour des raisons linguistiques. Mais cela semble être en train de changer.

“J’ai tout aimé du Québec, je ne voulais pas partir”, lance Saïd – un prénom d’emprunt car l’intéressé a préféré rester anonyme. Celui-ci dit avoir déménagé avec deux amis à Ottawa au début du mois de novembre dernier. “Toute ma classe est partie aussi”, ajoute ce titulaire d’un diplôme d’études professionnelles (DEP) en secrétariat médical.

Saïd est arrivé à Montréal en janvier 2019, dans l’objectif de trouver une meilleure vie que dans son pays d’origine, l’Algérie. Près de trois ans plus tard, il s’est donc installé dans la capitale canadienne, en Ontario, faisant partie de ces milliers d’étudiants ou de jeunes diplômés étrangers qui ont fui le Québec.

L’obligation de trouver du travail rapidement

Comment expliquer cet exode ? C’est une réforme menée en 2019 par le gouvernement du Premier ministre de la Belle Province, François Legault, qui a changé la donne. La nouvelle mouture du Programme de l’expérience québécoise (PEQ) prévoit ainsi que tous ceux qui obtiennent leur diplôme après le 30 décembre 2020 doivent désormais valider entre douze et dix-huit mois d’expérience de travail au Québec avant de prétendre à la résidence permanente.

À lire aussi: Universités. Le Canada est-il trop généreux avec les étudiants étrangers ?

“J’ai senti un vrai rejet à partir de ce moment-là. Je parle bien français, j’ai beaucoup d’amis, des liens forts. Ma vie est à Montréal”, s’insurge Saïd. Face à cette nouvelle donne, il a alors choisi Ottawa, une ville “bilingue” et située à seulement 200 kilomètres plus à l’ouest, pour tout recommencer, pour trouver du travail dans son domaine et pour s’installer.

Délais de traitement et climat politique

Pour Kamal Kadhi, consultant en immigration à Montréal

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles