Canada. Un nouveau permis de travail pour amadouer les étudiants étrangers

Courrier Expat (Paris)
·1 min de lecture

Le Canada va offrir avant la fin du mois un nouveau permis de travail dit “ouvert” pour permettre aux étudiants internationaux de dénicher un emploi et de rester sur place. La raison : le pays a besoin de cette future main-d’œuvre.

Dans un communiqué, le ministre de l’Immigration, Marco Mendicino, a annoncé que tous les anciens étudiants étrangers titulaires d’un permis de travail postdiplôme (PTPD) vont pouvoir demander à partir du 27 janvier un permis de travail ouvert pour rester au Canada. Le ministère de l’Immigration estime que “quelque 52 000 diplômés ayant un PTPD expiré ou qui arrive à expiration” pourraient bénéficier de cette nouvelle mesure.

À lire aussi: Interview. Partir au Canada en 2021 : “C’est le moment de se préparer !”

“Les nouveaux permis de travail ouverts seront valides pendant dix-huit mois”, note CIC News. Le site spécialisé en immigration ajoute que ces permis vont permettre aux anciens étudiants internationaux de rester au Canada et de continuer à chercher du travail :

Contrairement aux permis de travail fermés, qui lient un travailleur étranger à un seul employeur au Canada, les permis de travail ouverts permettent aux ressortissants étrangers de travailler pour n’importe quel employeur de leur choix.”

Une opération charme en pleine pandémie

Le ministre Mendicino ne cache pas que le pays a besoin d’eux dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre persistante : “Cette nouvelle politique d’intérêt public permet aux jeunes étudiants

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :