Canada: un député critiqué pour s'être connecté à une session en visioconférence depuis ses toilettes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Drôle d'incident à la Chambre des communes au Canada début mai: Shafqat Ali suivait une réunion en visioconférence... depuis ses toilettes. Critiqué, il a promis de ne plus jamais répéter "cette erreur."

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les Parlements autour du monde se sont adaptés, et de nombreuses réunions ont été organisées avec un format hybride: une partie des parlementaires est en présentiel, tandis que l'autre suit l'ordre du jour à distance.

C'est ce qu'a fait, Shafqat Ali, un député canadien, membre du Parti Libéral, en suivant une réunion le vendredi 6 mai via Zoom. Mais cet élu était connecté depuis des toilettes rapporte le Guardian.

Dès le début de la réunion, des suspicions ont commencé à apparaître quant au lieu dans lequel ce député se trouvait, raconte le quotidien britannique. C'est la conservatrice Laila Goodridge qui a ensuite déclaré à la Chambre des communes qu'un "législateur était possiblement en train de participer à la réunion depuis des toilettes."

"Si vous n'avez pas besoin de votre caméra, éteignez-là!"

Ce n'est que ce lundi que l'affaire a éclaté au sein du Parlement canadien. Le député John Brassard a étudié l'arrière-plan des images de Shafqat Ali, et les élus ont conclu que le membre du Parti Libéral "avait placé son appareil sur le rebord du mur juste au-dessus de l'arrière des toilettes."

"Le député utilisait les toilettes alors qu'il participait à une séance de la Chambre des communes, la cathédrale de la démocratie canadienne", a déploré John Brassard. 876450610001_6305495937112

Shafqat Ali a présenté ses excuses, raconte le Guardian, promettant qu'il ne reproduirait plus jamais cette "erreur." “Si vous n'avez pas besoin de votre caméra, éteignez-là!" lui a répondu vice-président de la Chambre des communes Chris d'Entremont, affirmant que ses excuses étaient acceptées.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Une femme fait une découverte terrifiante dans ses toilettes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles