Canada : Une carie dentaire découverte sur un mammifère vieux de 54 millions d'années

·1 min de lecture

FOSSILES - Les chercheurs ont découvert la carie en étudiant plus de 1.000 fossiles de dents et de mâchoires retrouvés lors de fouilles archéologiques sur le site de Bighorn, dans le Wyoming (États-Unis)

Des chercheurs canadiens ont annoncé avoir identifié le plus ancien cas de carie dentaire jamais enregistré chez un mammifère jusque-là. Une cavité due à une infection de ce type a en effet été découverte sur les restes fossilisés d’une dent d’un primate vieux 54 millions d’années. L’animal était un Microsyops latidens, précise l’étude sur le sujet parue ce jeudi dans Scientific Reports et relayée par Geo.

Il s’agit d’une créature grande comme un écureuil et vivant dans les arbres. Les chercheurs ont mis au jour la carie en étudiant de près les 1.030 fossiles de dents et de mâchoires retrouvés lors de fouilles archéologiques sur le site de Bighorn, dans le Wyoming (Etats-Unis). Outre l’ancienneté exceptionnelle de l’infection, les scientifiques ont été marqués par le nombre de caries repérées dans les dentitions passées au crible.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Forte présence des fruits et autres éléments sucrés dans leur alimentation

Ils ont constaté que 7,48 % des individus présentaient des caries dentaires. Le chiffre (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Strasbourg : Gaga des animaux, une artiste peintre met une toile aux enchères pour aider la SPA
Des vaches entraînées à aller aux toilettes pour réduire les gaz à effet de serre
Seine-et-Marne : Naissance de deux bébés manchots à l’aquarium Sea Life

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles