Canada : après David Poisson, la mort tragique d'un jeune skieur à l'entraînement

La station de Lake Louise, au Canada.

Un jeune espoir du ski de 17 ans est mort mercredi au Canada après une chute à l'entraînement, non loin de là où le Français David Poisson a trouvé la mort voilà quelques jours. 

Un espoir du ski allemand âgé de 17 ans est décédé à la suite d'une chute à l'entraînement avant une épreuve du circuit nord-américain au Canada mercredi, quatre semaines après la mort du descendeur français David Poisson. "La Fédération canadienne de ski et la fédération de l'Alberta sont attristés d'annoncer que Max Burkhart a percuté le filet de protection mardi 5 décembre 2017 dans le cadre d'une course de la Nor-Am Cup (...) Malheureusement, malgré tous les efforts déployés pour le sauver, il est décédé mercredi", ont expliqué les organisateurs de l'épreuve. "La Fédération canadienne de ski et la Fédération de l'Alberta invitent la famille du ski à travers le monde à soutenir sa famille et ses coéquipiers", ont-ils ajouté.

Selon le quotidien Calgary Herald, Burkhart est originaire de Garmisch Partenkirchen (Bavière) mais était en stage avec un club de ski californien basé près de Lake Tahoe. Il a chuté lors d'un entraînement officiel mardi à Lake Louise (Alberta), station qui a accueilli les jours précédents des épreuves des Coupes du monde dames et messieurs de ski alpin. Il a été immédiatement héliporté dans un état critique vers un hôpital de Calgary où il est décédé de ses blessures mercredi.

Il devait participer à la Nor-Am Cup

Burhkart avait terminé la semaine précédente 35e du super-G de Copper Mountain (Colorado), servant de répétition générale à l'étape de Coupe du monde de Lake Louise. Il devait participer à Lake Louise à sa première épreuve comptant pour la Nor-Am Cup, l'une des antichambres de la Coupe du monde.

A lire : Le skieur David Poisson est mort lors d'un entraînement

Le 13 novembre dernier, David Poisson, membre de l'équipe de France de descente, a trouvé la mort à 35 ans dans des circonstances(...)


Lire la suite sur Paris Match

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages