CAN U23: la grosse frayeur des Congolais à bord de l'avion qui les emmenait vers l'Algérie

AP - Wilfredo Lee

Le match retour du deuxième tour de qualifications pour la Coupe d'Afrique des nations des moins de 23 ans, entre l'Algérie et la République démocratique du Congo, n'a pas su tenir samedi 29 octobre. En cause : une défaillance de l'avion qui devait conduire les jeunes Léopards en Algérie.

Plus de peur que de mal, mais une catastrophe a peut-être bien été évitée samedi. Les joueurs de la sélection congolaise des moins de 23 ans pensaient se rendre à Sétif, en Algérie, avec une certaine sérénité. Après leur victoire à Kinshasa le 23 octobre, lors du match aller du deuxième tour de qualifications pour la prochaine CAN U23 (4-1), ils étaient en confiance. Mais loin du pré vert, c'est dans les airs que les Léopards ont vécu un épisode très angoissant.

L'avion transportant le sélectionneur Raoul Shungu et ses hommes n'a jamais rejoint l'Algérie, où le match devait se tenir à 17h TU. L'appareil affrété par la compagnie Air Kasaï est tombé en panne après plusieurs heures de vol. Un problème technique qui a poussé le pilote à faire demi-tour et à se poser en urgence à l'aéroport de Ndjili, à Kinshasa.

« C'est un grand miracle »

Le crash a été évité de justesse. Sébastien Desabre, le sélectionneur de l'équipe A de RDC, était présent. John Bakata, attaquant de la sélection de RDC, était lui aussi à bord de l'avion. Il s'est confié sur cette grosse frayeur au micro de Pascal Mangwala, journaliste de RFI :


Lire la suite sur RFI